Comment assurer un véhicule qui ne roule pas ?

Publié le : 22 novembre 20213 mins de lecture

Souscrire une assurance est une obligation légale. En dépit du fait que votre véhicule ne roule pas, vous devez l’assurer quand même. Ainsi, pourquoi est-il capital d’assurer une voiture qui ne bouge pas et qui ne vous sert pas? Par ailleurs, quelles assurances pouvez-vous prévoir pour ce genre de voiture? Retrouvez tous les conseils pratiques dans cet article.

L’obligation légale d’assurer une voiture qui ne roule pas

Que votre voiture soit immobilisée ou qu’elle stationne dans un garage, elle demeure motorisée. La loi ne se discute pas. Tous les véhicules terrestres équipés d’un moteur doivent être assurés. Ainsi, la souscription à une assurance pour une voiture qui ne bouge pas est toujours une obligation. Si vous ne respectez pas cette réglementation, vous vous exposez à une amende en sus et vous pouvez aussi être poursuivi devant le tribunal.

En dépit du fait que votre voiture ait subi un sinistre conduisant à son immobilisation, la présence de la batterie et du carburant constitue des risques. Votre véhicule reste-t-il sur une pente? Notez que ses freins sont susceptibles de lâcher. Ce qui peut occasionner des dommages à un tiers. Ne serait-ce que pour ces raisons, vous devez assurer votre voiture.

Quelques exceptions à observer

Toujours est-il que des exceptions confirment la règle. Ainsi, l’assurance auto n’est pas obligatoire lorsque la voiture n’est pas en état de rouler. Quelques conditions sont à respecter au préalable. Déjà, il faut retirer la batterie et vider le réservoir en plus de le retirer. En outre, les roues de la voiture ne doivent pas frôler le sol. Si la jurisprudence atteste du fait que la voiture ne peut occasionner de dommage, l’assurance n’est pas obligatoire.

Quelle assurance auto choisir pour un véhicule immobile?

Vous savez certes qu’il faut assurer votre voiture qui ne roule pas. Cependant, ici également, vous avez le droit de choisir votre assurance. Si vous n’utilisez pas la voiture, vous pouvez souscrire une assurance qui offre des garanties « minimales » et qui supprime les garanties de la police d’assurance. Cela vous permet de réduire le prix des mensualités.

Il est préconisé de choisir une assurance qui supprime les options futiles relative à l’assurance conducteur et au remorquage ainsi qu’aux pannes. Toutefois, il est plus judicieux de garder une assurance qui propose une garantie contre le vol surtout s’il s’agit d’un véhicule récent ou d’une voiture de collection. Il en est de même pour un véhicule ayant une importante valeur marchande.

 

Plan du site